Séminaire « Le primitif. La mythologie de l’originaire dans les arts » (le 17 mai 2017)

Journée d’étude « La spatialité esthétique : retour sur Ludwig Binswanger » (samedi 13 mai 2017)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UMR 8103 ISJPS
Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
Composante « Culture, esthétique et philosophie de l’art » (CEPA)

Journée d’étude « La spatialité esthétique : retour sur Ludwig Binswanger »
Samedi 13 mai 2017
Salle Halbwachs
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
17 rue de la Sorbonne 75005 Paris
UFR de philosophie – esc. C – 1er étage

 

Organisation : Danièle Cohn, Lara Bonneau et Raphaëlle Cazal

Cette journée d’étude réunira artistes, philosophes, thérapeutes, spécialistes de la psychiatrie et de l’histoire de l’art. Son objectif principal est de mettre en lumière, à l’appui notamment de la pensée de Ludwig Binswanger, l’étayage réciproque que peuvent s’apporter l’esthétique, l’histoire de l’art et la psychiatrie pour comprendre la nature et la spécificité de la spatialité esthétique.

Organisée avec le soutien de l’École doctorale de philosophie de Paris 1, de l’UMR 8103 ISJPS, de PhiCo et du CEPA, cette journée est ouverte à tous.

Les personnes extérieures à l’Université Paris 1 sont priées de s’inscrire à l’adresse suivante : Philo-Recherche@univ-paris1. fr (les inscriptions sont possibles jusqu’au 11 mai).

 

Programme détaillé

Présidente de séance : Danièle Cohn (CEPA, PhiCo EA3562)

Matinée :
9h-9h15 : accueil des participants

9h15-10h05 : Jeanine Chamond (Psychologue clinicienne, psychothérapeute de formation analytique, maître de conférences à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 et co-présidente de l’École Française de Daseinsanalyse) : « Directions de sens et style existentiel ».

10h05-10h55 : Lara Bonneau (CEPA, Danièle Cohn, CEFRES) : « Ascension, chute, orientation dans l’oeuvre théorique de Warburg après Kreuzlingen ».

10h55-11h15 : pause

11h15-12h05 : Patrice Alexandre (Sculpteur et professeur à l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris) : « L’espace du vide et la fuite du plein chez Auguste Rodin ».

Après-midi :
14h-14h50 : Mathieu Frèrejouan (EXeCO, Jocelyn Benoist) : « Des voix dans la tête : la spatialité ambiguë des hallucinations verbales ».

14h50-15h40 : Caroline Gros-Azorin (Psychanalyste, docteure en philosophie, D. E. S. S. de psychologie clinique et de psychopathologie) : « Esthétique de la spatialité dans un cas de psychose hystérique : apparitions du mal, du sale et du laid ».

15h40-16h00 : pause

16h00-16h50 : Raphaëlle Cazal (CEPA, Danièle Cohn) : « Rythme, eurythmie, symétrie : concepts fondamentaux d’une science de l’art architecturale et d’une connaissance daseinsanalytique de l’homme ? »