Soutenance HDR : Carole Maigné : « Les filiations herbartiennes. Un parcours autour de la forme de J.F. Herbart à R. Zimmermann » (le 30 novembre 2013)

PhiCo/ CEPA a le plaisir de vous annoncer la soutenance de Madame Carole Maigné (Université Paris-Sorbonne, Institut Universitaire de France), qui présentera ses travaux en vue de l’Habilitation à Diriger des Recherches, sous la garantie de madame Danièle Cohn (Université Paris 1-Sorbonne).

samedi 30 novembre 2013 – 9h
Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne (salle Duroselle, galerie Dumas)
Soutenance en vue de l’Habilitation à Diriger des Recherches

Madame Carole Maigné
« Les filiations herbartiennes. Un parcours autour de la forme de J.F. Herbart à R. Zimmermann »

 

Ces travaux seront présentés devant Mesdames et Messieurs les Professeurs :

Danièle Cohn (Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et garante),
Céline Trautmann-Waller (Université Paris III),
Michel Espagne (Directeur de recherches au CNRS),
Denis Kambouchner (Université Paris I – Panthéon Sorbonne),
Enno Rudolph (Université de Lucerne),
Jean Seidengart (Université Paris X – Nanterre).

Colloque international : « Max Reinhardt, l’art et la technique à la conquête de l’espace » (28-30 octobre)

Le colloque international « Max Reinhardt, l’art et la technique à la conquête de l’espace », organisé par Marielle Silhouette avec la collaboration de Jean-Louis Besson, de Danièle Cohn (CEPA/PhiCo) et de Ségolène Le Men, se tiendra à l’auditorium de l’INHA du 28 au 30 octobre.

COMITE SCIENTIFIQUE : Jean-Louis BESSON, Danièle COHN, Ségolène LE MEN, Peter W. MARX, Isabelle MOINDROT, Anne-Marie PAIILHES et Marielle SILHOUETTE

Le programme complet est disponible ici.

Colloque Max Reinhardt

Laboratoires et institutions associés :
EA 4414 HAR et EA 4223 CEREG, Paris Ouest Nanterre ; EA 1572, EA 1573 et EA 1577 Paris 8 ; CEPA Paris 1 ; ARIAS (CRNS) ; EA 3959 Paris 3 ; PRITEPS, CIRCE et REIGENN Paris 4 ; ERIBIA Caen ; CECILLE Lille 3 ; EA 4327 Rennes 2 (ERIMIT) ; CREG Toulouse II-Le Mirail ; CALHISTE Valenciennes ; Institut d’Études théâtrales de Łódź, de Padoue (Italie) et Cologne (Allemagne) ; Österreichisches Theatermuseum Wien ; Salzburger Festspiele (Max- Reinhardt-Archiv) ; Akademie der Künste, Berlin ; Theatersammlung der Universität zu Köln, Schloss Wahn
Philosophies Contemporaines – EA 3562/ CEPA (Culture, Ésthétique et Philosophie de l’art)

Colloque international « Synergies : les échanges culturels franco-allemands au XIXe et XXe siècle » (Berlin, 18-19 mai 2013)

Dans le cadre du cinquantième anniversaire du Traité de l’Elysée se tiendra à Berlin, les 17 et 18 mai prochains, un colloque international sur le thème des échanges culturels franco-allemands, en partenariat avec l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.

Le colloque, qui se tiendra à la Max Liebermann Haus, s’intitule :

« Synergies : les échanges culturels franco-allemands au XIXe et XXe siècle – Peinture, littérature, musique, philosophie, arts décoratifs »

Danièle Cohn, responsable du CEPA et organisatrice du colloque, ouvrira l’une de ces journées et y présentera une communication portant sur :

« Les lectures françaises de l’histoire de l’esthétique allemande ».

Accéder au programme détaillé et aux résumés des présentations

Capture d’écran 2013-05-14 à 15.16.27

En savoir plus…

Exposition « De l’Allemagne », au Louvre (du 28 mars au 24 juin)

A l’occasion du cinquantième anniversaire du Traité de l’Elysée, le musée du Louvre accueille l’exposition « De l’Allemagne : de Friedrich à Beckmann », qui propose une réflexion autour des grands thèmes structurant la pensée allemande de 1800 à 1939.

Danièle Cohn, Professeur des Universités et directrice du CEPA, est commissaire de cette exposition, qui replace la production artistique et les artistes, de Caspar David Friedrich à Paul Klee, de Philipp Otto Runge à Otto Dix, dans le contexte intellectuel de leur création et les confronte aux écrits des grands penseurs, au premier rang desquels figure Goethe.
Elle est co-auteur du catalogue de l’exposition, qui existe également en version numérique.

 

De l'Allemagne

 

Présentation de l’exposition

De la fin du XVIIIe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’histoire allemande est marquée par la constitution difficile de son unité politique dans le cadre de l’Europe des nations qui se met alors en place. Multiconfessionnelle, marquée par une discontinuité géographique, par un flottement dans ses frontières, par des contextes politiques et culturels très différents, voire antagonistes, l’Allemagne doit faire émerger l’unité sous-jacente à l’ensemble des Allemands, de la Bavière à la Baltique, de la Rhénanie à la Prusse.

La notion de Kultur, concept hérité de la philosophie des Lumières, est apparue comme la plus susceptible de constituer le terreau sur lequel inventer une tradition allemande moderne. Si l’occupation napoléonienne a pu favoriser la prise de conscience de cette unité, fournissant l’arrière-plan politique aux premières expérimentations romantiques, la montée du nazisme, à l’autre bout du parcours chronologique, a mis en évidence la dimension tragique de ce concept, sans pour autant réussir à l’anéantir. L’exposition analyse la façon dont les beaux-arts, du romantisme à la Nouvelle Objectivité, ont pu participer à ce mouvement d’une grande liberté de composition et d’invention, toujours avide de réinventer une tradition allemande.

Commissaires :
Sébastien Allard, conservateur en chef au département des Peintures, musée du Louvre.
Danièle Cohn, professeur des universités, directrice du Centre d’esthétique et de philosophie de l’art, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Johannes Grave, professeur à l’Université de Bielefeld.

Commissaires généraux :
Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre, et Andreas Beyer, directeur du Centre allemand d’histoire de l’art de Paris.

Journée d’études « Philosophie des musiques récentes » (Dijon, le 29 mars)

Le 29 mars prochain se tiendra, à l’Université de Bourgogne, une journée d’études sur la « Philosophie des musiques récentes », et organisée par Clément Canonne.

Deux doctorantes du CEPA, Catherine Guesde et Pauline Nadrigny, présenteront dans le cadre de cette journée une intervention intitulée « De la physiologie à l’esthétique : l’écoute de la harsh noise ». L’ensemble des présentations sera ensuite réécoutable en ligne sur le site de l’Université de Bourgogne.

Accéder au programme complet…

 

Philosophie des musiques récentes - Dijon

 

Colloque « Leibhafte, Kunst, Statuen und kulturelle Identität » (Dresde, les 7-8 mars 2013)

Madame le Professeur Danièle Cohn interviendra lors du colloque « Leibhafte, Kunst, Statuen und kulturelle Identität » (Dresde, les 7-8 mars 2013), sur le thème des expositions Monumenta. Son intervention s’intitule « Räumlichkeit in der Skulptur der Gegenwart: Der Fall der Pariser „Monumenta“ (Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski) ».

Accéder au programme complet…

Colloque international : « Gestes et mouvements à l’œuvre : une question danse-musique » (17-18 janvier 2013)

Le colloque international et transdisciplinaire « Gestes et mouvements à l’œuvre : une question danse-musique. XXe – XXIe siècles » se tiendra à l’Université Paris 8 les 17 et 18 janvier 2013.

A la croisée des études en philosophie, danse et musique, le projet s’inscrit dans la continuité d’un débat interdisciplinaire marqué par des échanges organisés dernièrement à Paris, Montréal, Lisbonne, à propos des liens qui (dés)unissent danse et musique. Il rassemble chercheurs et jeunes chercheurs des trois champs énoncés ainsi que des praticiens-artistes, et vise à construire une réflexion véritablement transdisciplinaire.


LABEX ARTS-H2H
Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Laboratoire d’études et de recherche sur les Logiques Contemporaines de la Pensée (EA4008)
Laboratoire d’esthétique, musicologie et créations musicales (EA1572)
Laboratoire d’analyse des discours et pratiques en danse (sous-section d’EA1572)
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Équipe Philosophies Contemporaines (EA 3562 – Culture, Esthétique et Philosophie de l’Art)

Colloque organisé sous la direction de
Olga Moll, Pauline Nadrigny, Christine Roquet et Katharina Van Dyk

Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Jeudi 17 Janvier, Amphi X
Modérateurs : Philippe Guisgand et Gianfranco Vinay

9h30 – Accueil
10h – Christine Roquet, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
« Du mouvement au geste. Penser entre musique et danse. »
10h45 – Guillemette Bollens, Université de Genève
« Comment lire la musicalité corporelle?
11h30 – Alexandra Arnaud-Bestieu, ADEF-OPHRIS.
« De la musicalité percussive et gestuelle à la définition stylistique dans l’univers flamenco. »

14h – Carlo Ciceri (Conservatoire de la Suisse italienne), Lorena Dozio (Compagnie Bagacera, association Crile), Federica Fratagnoli (Université de Nice Sophia-Antipolis)
« Le processus de création de Levante : déplacements et translations entre danse et musique. »
15h30 – Olga Moll, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
« Du mouvement en musique. »
16h15 – Charlotte Riom, Université Paris-Sorbonne.
« Apollon musagète et Orpheus par Stravinsky – Balanchine – Neumeier : un violon baroque qui donne vie au geste et au mouvement. »

17h – Synthèse des modérateurs et débat 17h45 – Apéritif

18h30 – 19h30 : Danse musique, improvisations et rencontres par Guillaume Loizillon et Alice Rime

Vendredi 18 Janvier, Salle A010
Modérateurs : Philippe Guisgand et Barbara Formis

09h30 – Mélanie Perrier (CNRS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Louise Provencher (CNRS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).
« Jeux d’écoute(s) »
10h35 – Mohamed Aït Amer (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Marion Sage (Université Lille 3).
« Le geste du cri »
11h40 – Francesca B. Vista (Université de Roma Tre), Daniele Roccato (Conservatoire de Santa Cecilia, Rome)
« Esprit et éléments en jeux. »

14h30 – Pauline Nadrigny (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Katharina Van Dyk (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)
« Philosopher à l’écoute des danseurs et des musiciens : esquisse d’une histoire alternative du geste et du mouvement. »
15h 35 – Liliana-Isabela Apostu Haider, Université de Nice Sophia-Antipolis
« Le geste violonistique issu de la tradition de danse populaire chez Béla Bartók et de Georges Enesco. »
16h20– Julie Perrin, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
« John Cage et la danse américaine, 1938-1970. »

17h15 – Synthèse des modérateurs et débat

http://www.labex-arts-h2h.fr/gestes-et-mouvements-a-l-oeuvre.html

Max Reinhardt, l’Art et la technique à la conquête de l’espace – Rencontre Internationale (20 décembre 2012)

Dans le cadre et avec le soutien du Labex Arts-H2H, Paris 8

Rencontre Internationale – Max Reinhardt. L’Art et la technique à la conquête de l’espace

Organisée par Marielle Silhouette

Avec la collaboration de Jean-Louis Besson et de Ségolène Le Men

HAR, EA 4414, Paris Ouest Nanterre

Jeudi 20 décembre 2012

Salle Vasari, INHA, 2 Rue Vivienne, 75002 Paris

 

ProgrammeMaxReinhardt

Soutenance HDR de Christian Accaoui : « Propositions pour une esthétique musicale » (le 7 décembre 2012)

Monsieur Christian Accaoui présentera ses travaux en soutenance

le 7 décembre 2012 à 15 heures
en salle Dukas, premier sous-sol
Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris
209 avenue Jean Jaurès

en vue de l’obtention de l’Habilitation à Diriger les Recherches en Esthétique.

Titre : Propositions pour une esthétique musicale

Le jury est composé de
Danièle Cohn (Université Paris 1, CEPA – garant)
André Charrak (Université Paris 1)
Pierre Wat (Université Paris 1)
Bernard Sève (Université Lille 3)
Denis Herlin (CNRS)
Hervé Lacombe (Université Rennes 2).

La soutenance est publique et sera suivie d’un pot.

« White Spirit : parcours nocturne autour du blanc » (6 octobre 2012)

Dans le cadre de la “Nuit Blanche 2012”, le Centre Allemand d’Histoire de l’Art de Paris propose un parcours nocturne autour de la couleur blanche au Palais de Tokyo.  Conception : Bettina Bauerfeind, Tobias Kämpf, Sarah Troche (CEPA), Muriel van Vliet (CEPA).

Palais de Tokyo
Salle trente-sept, de 19h à 2h

Tout au long de la nuit, selon un format innovant, des historiens de l’art, anthropologues, philosophes, écrivains et musiciens se relaient pour parler du blanc, le faire résonner, le mettre en images et en mouvements. Couleur, non-couleur, valeur, silence ou abstraction? L’événement se décline en sept thématiques, conçues comme des entrées poétiques en “matière” : le blanc comme commencement (I), pureté (II), trouble (III), vide (IV), radicalité (V), absence (V), sidération (VI). À l’intérieur de ces sections, lectures, conférences, vidéos, films et musiques se succèdent sans interruption toutes les six minutes : libre au spectateur d’entrer à tout moment dans cette mosaïque d’images blanches, de suivre par associations d’idées ce flux de paroles et de sons.

L’événement débute à 19h dans la salle trente-sept du Palais de Tokyo et sera accompagné par la performance de l’artiste Laura Lamiel, qui dessinera en continu tout au long de la nuit. Chaque section s’ouvre par la lecture de textes théoriques ou poétiques sur le blanc, interprétés et mis en scène par les comédiens Vanasay Khamphommala, Martin Juvanon du Vachat et Élise Pradinas. La soirée se clôturera vers une heure trente par une session festive d’improvisation, “White Spirit Remix”.

PERFORMANCE : Laura Lamiel : « Trois ans, trois mois, trois jours – nuit blanche » : 19h à 2h
INTERLUDES : Vanasay Khamphommala, Martin Juvanon du Vachat, Élise Pradinas .

Télécharger le programme complet.