Journées « Esthétique : histoire et théories » (février 2011)

Esthétique : Histoire et théories.
Journées Paris I (CEPA/PHiCO)- ENS-Ulm
11-12 Février 2011

Si l’on peut s’accorder sur une définition de l’esthétique comme « étude des formes sensibles et de la façon dont celles-ci nous affectent », l’esthétique n’est pas un domaine – une discipline, un régime, un champ ? – dont les limites soient claires, les objets assurés, l’histoire linéaire. Quand et comment naît l’esthétique ? Pourquoi réécrire l’histoire de l’esthétique permet-il de préciser sa définition, son ancrage dans la philosophie et le lien privilégié qu’elle entretient dans ses différentes modalités d’écriture aux formes d’arts et aux œuvres singulières ? Les deux journées qu’organise le département de philosophie de l’Université Paris1 Panthéon Sorbonne en collaboration avec le département de philosophie de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm) ont pour but de proposer à l’occasion de la préparation à l’agrégation une série d’interventions faites par les meilleurs spécialistes qui permettra de faire le point sur l’articulation de l’esthétique et de l’artistique aujourd’hui.

 

Vendredi 11 (ENS-Ulm, Salle des Actes)

9h: Introduction : Danièle Cohn (Paris I/CEPA-PHiCO), Elise Marrou (ENS-Ulm/ EXeCO-PHiCO).

9h15 : Frédéric Pouillaude (Paris IV) : « Pour une esthétique des « arts muets » : danse, mime, et cirque »
10h15 : Jean-Philippe Narboux (Bordeaux III-IUF) : « Qu’est-ce que compter comme une instance radicalement nouvelle d’un art ? Modernisme radical et externalisme sémantique »

Pause 11h15: Café-croissants.

11h30 : Claire Brunet (ENS-Cachan, Design) : « La critique d’art : « prose du monde » ou pureté du plan ? (Baudelaire, Greenberg et Mallarmé) »
12h30 : Francis Wolff (ENS-Ulm, Philosophie) : « Problèmes de sémantique musicale »

Déjeuner.

14h30 : Nadeije Laneyrie-Dagen (ENS-Ulm, Histoire et théories des arts) : « Lire un tableau »
15h30 : André Charrak (Paris I) : « Le cartésianisme et l’esthétique classique: éléments pour une nouvelle approche »
16h30 : Renaud Barbaras (Paris I-IUF) : « Dynamique de la sensibilité »

Dîner vendredi soir.

Samedi 12 (Paris I-Salle Cavaillès)

9h : Antoine Grandjean (Université de Nantes) : « Tu ne te feras pas d’image ». Sur la théorie kantienne du sublime et des idées esthétiques »
10h : Jacques-Olivier Bégot (Paris VII) : « Le caractère fétiche de l’œuvre d’art et son énigme : sur la Théorie
esthétique d’Adorno »

Pause café: 11h-11h15.

11h15 : Sandra Laugier (Paris I): « L’éthique comme esthétique, de Wittgenstein à Cavell.»
12h15 : Baldine Saint-Girons (Paris Ouest Nanterre-IUF) : « Paysage et jardin : cinq chefs d’opposition »

14h30 : Salvatore Tedesco (Université de Palerme) : « Argumenter avec la sensibilité : l’esthétique de Baumgarten dans le système de la modernité. »
15h30 : Stefanie Buchenau (Paris VIII) : « Sur un malentendu kantien: plaisir esthétique et jugement de perfection chez Wolff et Baumgarten »

Thé 16h30-16h45

16h45 : Clara Pacquet (Paris 1, CEPA): « Autonomie et interprétation de l’oeuvre d’art chez Karl Philip Moritz. »
17h45 : Giuseppe di Liberti (Paris 1, CEPA, École des Beaux-Arts de Palerme): « Brève histoire de l’idée de système des beaux-arts »

Conclusions Danièle Cohn-Elise Marrou.

Organisation et contact :
Danièle Cohn (Paris I/CEPA-PhiCo), cohn.daniele@gmail.com
Élise Marrou (ENS-Ulm/ EXeCO-PHiCo), elise.marrou@ens.fr