Atelier « Esthétique et morale » : Frédéric Fruteau de Laclos, « Forces et formes de l’art » (le 27 septembre 2013)

L’atelier « Esthétique et morale » (CEPA/PhiCo – CHSPM), organisé à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, reprend fin septembre.

La prochaine séance se tiendra le vendredi 27 septembre 2013 (de 18 à 20h) au 17 rue de Tolbiac, salle 501 (5e étage) :

Frédéric Fruteau de Laclos
 « Forces et formes de l’art »

L’instauration d’une œuvre d’art consiste-t-elle dans le déploiement de forces qui, en se propageant de proche en proche, par branchements ou agencements, envahiraient le champ social entier – ce mouvement pouvant être nommé déterritorialisation ou dérive ? La recherche de la belle forme doit-elle au contraire primer, représentant un renouvellement des formes du commun en général ?

Ce problème a été au cœur de certains débats français des années soixante et soixante-dix. Nous voudrions revenir sur un différend qui opposa alors Deleuze-Guattari et le premier Lyotard d’une part, Dufrenne et le dernier Lyotard, inspirés par Levinas et Wittgenstein, d’autre part. Selon l’idée qu’ils se faisaient de la jonction entre art et politique, et alors même que tous s’accordaient sur les effets révolutionnaires des arts, ces auteurs ont eu des manières bien différentes d’entendre la relation entre l’esthétique et l’éthique.